Retrait Social et Troubles Psychiatriques

Au japon le mot “Hikikomori” correspond à “l’état de personnes qui restent cloitrées, retranchées chez elles pendant plus de six mois, sans travailler ou sans fréquenter l’école. Elles n’ont aucune relation sociale à part leurs relations familiales. Elles ne souffrent pas de troubles mentaux tels que la dépression, les hallucinations et la délire”. Le terme est apparu au Japon dans les années 1990 et le nombre des jeunes Hikikomori est en augmentation constante depuis le début du XXIème siècle. Le phénomène se développe en Corée du Sud, en Espagne et en France et touche préférentiellement des hommes. Le problème des personnes Hikikomori persistantes (âgées d’une quarantaine d’années, cumulant plus de 15 ans dans cet état) se pose depuis peu et fait l’objet d’études en cours.


Partager cet évènement
Détails
Recherche d'événement